chien livre cats

«De l’Antiquité à nos jours, l’animal a toujours fait partie de notre environnement, autant physique que spirituel. D’abord considéré comme une sorte d’intermédiaire entre le monde des humains et celui des dieux, il a petit à petit acquis une valeur propre, jusqu’à devenir animal de compagnie. Bien avant que ce phénomène – animal de compagnie – n’atteigne l’importance qu’il a de nos jours, son effet bénéfique sur l’Homme était déjà reconnu au 17e siècle. On pensait en effet que le fait de s’occuper d’un animal pouvait rétablir l’harmonie entre le corps et l’esprit. Aux 18e et 19e siècles, diverses espèces d’animaux étaient intégrées au sein de plusieurs institutions de soins en Angleterre et ailleurs. Il a toutefois fallu attendre la fin du 20e siècle pour que la recherche se développe et démontre alors scientifiquement les effets bénéfiques que l’animal peut avoir sur la santé physique et psychologique des humains.»

♦♦♦

La Thérapie Assistée par l’Animal (T.A.A.) est une méthode d’intervention utilisée comme auxiliaire aux thérapies conventionnelles où l’animal joue un rôle de médiateur entre le thérapeute et la personne dans le besoin. L’animal est ici considéré comme un « adjoint thérapeutique ». La T.A.A. est à distinguer de l’Animation ou Activité Assistée par l’Animal (A.A.A.) qui est, de manière générale, une méthode préventive utilisant l’animal dans le but d’améliorer la qualité de vie de la personne ciblée en augmentant sa motivation à participer à des activités récréatives. Dans ce cas, l’animal n’est pas considéré comme un médiateur mais devient le centre d’intérêt de l’activité.

La frontière entre les deux est parfois floue. Les différentes interventions assistées par l’animal sont diverses et variées, et les méthodes de travail et leurs objectifs sont aussi différents que les personnes et les problématiques ciblées !

Formations universitaires :

– DU intitulé « Anthropozoologie: éthologie et perspectives thérapeutiques des relations hommes-animaux »  à l’Université Paris 13.

Diplôme Universitaire (DU) / Responsable : Christophe Féron. – Université Paris13 UFR LSHS/FC –
« ANTHROPOZOOLOGIE : Ethologie et Perspectives Thérapeutiques des Relations Hommes-Animaux. »
De niveau 1 (bac + 5). 

Option Psychologie ou option Éthologie. D.U. sur 2 ans.

Diplôme Universitaire « Relations Homme-Animal » – Paris 5 Université René Descartes. Ce D.U. a été conçu par l’équipe d’éthologues du LABSAH pour proposer une formation pluridisciplinaire adaptée aux pratiques professionnelles qui mettent en oeuvre une relation entre l’Homme et l’Animal (à des fins pédagogiques, socio-éducatives, thérapeutiques ou d’assistance), et/ou qui interviennent dans l’évaluation de la qualité de cette relation. Ce D.U. s’adresse aux personnes travaillant avec l’animal ou désirant l’intégrer dans leur pratique professionnelle, et souhaitant approfondir leur connaissance de la relation Homme – Animal.

Diplôme Universitaire « Relation d’Aide par la Médiation Animale » – CHU Clermont Ferrand. Ce D.U. a été mis en place par le Dr Didier VERNAY et son équipe. Son but est de permettre aux étudiants de se former à la pratique de la médiation animale et de pouvoir conduire un programme d’Activités Assistées par l’Animal (A.A.A). L’enseignement comporte une partie théorique commune et des stages pratiques qui définissent le champ de compétence de l’intervenant : A.A.A. avec le chien, A.A.A. avec les équidés, A.A.A. en milieu de ferme pédagogique ou thérapeutique.

Quelques organismes privés proposant de la formation :

Attention : je ne connais pas personnellement ces formations au jour d’aujourd’hui ; donc je ne peux me prononcer sur la qualité de ces formations et je conseille vivement à chacun de se renseigner auprès des organismes et éventuellement auprès d’anciens élèves. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’aucun diplome de “zoothérapeute” ou “intervenant en médiation animale” n’est reconnu à l’heure actuelle en France. Concernant l’international, l’ITA au Québec a créé une formation de «stratégies d’intervention en zoothérapie», créditée de niveau collégial au Québec, et reconnue par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec.

La médiation animale est avant tout une façon de travailler – et non une profession – qui s’enrichit de divers horizons pluridisciplinaires. Etant donné qu’il n’existe pas de profession réglementée par la législation française, je pense qu’il est nécessaire, afin d’exercer dans de bonnes conditions, que les thérapeutes aient reçu une double formation (une formation « de base » (médicale, paramédicale, médico-sociale…) reconnue par l’état + une formation spécialisée).

– L’AFIRAC – Association Française d’Information et de Recherche sur l’Animal de Compagnie –

– L’association Présence animale – Centre de médiation animale des Pays de Savoie – propose, entre autres, 7 modules de formation (répartis sur 7 journées), ainsi qu’un stage pratique de 35h. Cette formation permet d’acquérir des connaissances de base en médiation animale et d’en comprendre les bienfaits, notamment auprès de personnes fragilisées.

– AMAC : http://www.amac14.fr / Calvados

– CLEMA les Clés de la Médiation Animale : http://www.formation-clema.org 

IFZ Institut Français de Zoothérapie, créé par François Beiger.

– Stages auprès de l’association Le Chien Visiteur

– Ceephao – Centre d’Etude en Etho-Psychologie Humaine et Animale de l’Orvoire –

OperrhaOrganisme Professionnel d’Enseignement et Recherche sur les Relations Homme-Animal | «Formation de Canimédiateur – activité de médiation avec le chien. Pour toute personne porteuse d’un tel projet et qui souhaite exercer sans sacrifier le bien-être de son chien et avec le plein respect dû à l’animal.  Il y a 9 modules – 30 jours (180 hr) de cours en présentiel.»

Institut Agatéa est «un institut professionnel de zoothérapie et de formation en zoothérapie s’adressant à toute personne ou établissement désirant créer une activité de zoothérapie. Formations et management de projets.»

Quelques organismes de formation au Canada :

Institut de Technologie Agroalimentaire au Québec : «Stratégies d’intervention en zoothérapie». Cette formation créditée de niveau collégial unique au Québec, est reconnue par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec.

Ecole Internationale de Zoothérapie – « Notre mission : Développer une avenue de la psychologie humaine qui contribue au mieux-être de l’être humain par l’intervention du zoothérapeute et de son partenaire animal (synergie triangulaire). L’École Internationale de Zoothérapie est officiellement accréditée par la SOFEDUC (Société de Formation et d’Éducation Continue). L’E.I.Z. délivre donc des Unités d’Éducation Continue (UEC) pouvant être reconnues par les universités. »

Corporation des zoothérapeutes du Québec «propose des activités occasionnelles dans le but d’unir ses membres et les autres zoothérapeutes du Québec.»

Institut de Zoothérapie du Québec – Activités et Thérapie Assistées par l’Animal.

Zoothérapie Québec – « Zoothérapie Québec a pour mission de promouvoir, de développer et d’offrir des programmes d’intervention et de prévention où l’animal de compagnie est utilisé comme agent de stimulation, de motivation et de renforcement auprès de gens de tous âges et de toutes conditions. »

Centre l’authentique

Quelques organismes de formation en Belgique :

– Activdog

Canilibre – Formation Zoothérapeute

Quelques organismes de formation en Suisse :

– L’Association Suisse de Zoothérapie (ASZ) organise des formations et des conférences en zoothérapie.

·

Nakwa