« Comment penser le rapport homme-animal ? Deux philosophes proposeront leur réponse à cette question épistémologique et éthique. Georges Chapouthier présentera ses conceptions d’une « évolution en mosaïque » et d’une « éthique à géométrie variable ». Florence Burgat défendra une phénoménologie de la vie animale et plaidera pour que l’on considère les animaux comme des sujets de droit. Quatre répondants alimenteront le débat, auquel le public sera associé. »

Le 1er février 2013 Université Catholique de Lille, 60 bld Vauban, 59016 Lille Tél. 03 20 13 41 57 Courriel stanislas_deprez@skynet.be

Programme

9h00 Introduction

9h30 L’homme et l’animal : un bilan. Par Georges Chapouthier, Directeur de recherche émérite au CNRS, auteur entre autres de L’homme, ce singe en mosaïque (2001), Kant et le chimpanzé. Essai sur l’être humain, la morale et l’art (2009) et coauteur de L’Homme, l’Animal et la Machine (2011).

10h30 Pause

10h45 Répondants : Jean-Luc Blaquart et Jean-Baptiste Lecuit (du groupe « l’humain aux frontières »)

11 h15 Réponse du conférencier et débat avec la salle

12h15 Déjeuner

14h00 Par-delà le dualisme et le continuisme, pour une phénoménologie de l’existence animale vécue en première personne. Par Florence Burgat, Directeur de recherche à l’INRA, auteur notamment d’Une autre existence. La condition animale (2012) et de Liberté et inquiétude de la vie animale (2006). Elle a aussi dirigé Penser le comportement animal (2010).

15h00 Répondants : Jean-Marie Breuvart et Stanislas Deprez (du groupe « l’humain aux frontières »)

15h30 Réponse de la conférencière et débat avec la salle

16h30 Fin de la journée

Renseignements et inscription

  • PAF : 20 € (étudiants et membres de l’UCLille : 10 €)
  • Tél. 03 20 13 41 57 – theo@icl-lille.fr ou stanislas_deprez@skynet.be

Toutes les infos ICI