«Des patients hospitalisés en unité fermée de Psychiatrie bénéficient, sur prescription médicale, de la Cynothérapie, une activité de thérapie qui utilise le chien comme médiateur relationnel, au même titre, par exemple, que le cheval dans l’Equithérapie qui, elle, se pratique ailleurs. Même si cette activité est réservée, pour l’instant, aux personnes adultes, il est tout à fait possible d’extrapoler ce que nous faisons pour une application avec des enfants ou dans tout autre service d’un hôpital.»

Compte rendu – par Eric Trivellin – consultable sur le site internet du SERPSY.

Publicités